INDE (2005)

En 2005, après une longue carrière en France consacrée à la réinsertion sociale et professionnelle de jeunes adultes, Joaquim et Anne Miranda décident de mettre leurs compétences au service des plus pauvres ailleurs dans le monde.

 

C’est ainsi qu’ils se retrouvent après diverses péripéties à la ferme de Manamadurai créée par le Père Ceyrac (www.ceyrac.com)  dans le district de Shivaganga, dans le Tamil Nadu.

 

Ils passent là 3 semaines avec des étudiants de classes préparatoires aux grandes écoles du Lycée privé Sainte Geneviève de Versailles pour travailler à la rénovation de maisons dans un village construit pour des pauvres et des lépreux.

 

La rencontre avec le Père Ceyrac les a profondément marqués. L’amour sans limites qu’il portait aux plus pauvres a été le fondement de réalisations concrètes qui ont aidées des générations d’Indiens à prendre leur destinée en main.

 

 

 

 

 

 

 

 

Carnets de voyage

L’ARUL ASHRAM

 

Après Manamadurai, c’est à Chinna Kalapet, près de Pondichéry que Joaquim et Anne ont créé l’atelier HOPE WORKSHOP à l’Arul Ashram (communauté Catholique des Frères de St Jean). Cette communauté accueille et soigne des hommes, des femmes et des enfants atteints par le sida.

 

Partis d’une feuille blanche, ils ont imaginé et organisé cet atelier destiné à procurer aux femmes malades une activité créative et génératrice de revenus avec la fabrication de bijoux.

Carnets de voyage 2

  • YouTube Social  Icon

Voyage en Inde 2005

(partie 1)

Voyage en Inde 2005

(partie 2)

© Niko-M-M-

COLLECTION 2005 HOPE WORKSHOP (2).JPG